Très rare paravent de tapisserie à deux feuilles,... - Lot 233 - Ader

Lot 233
Go to lot
Estimation :
30000 - 50000 EUR
Result with fees
Result : 31 600EUR
Très rare paravent de tapisserie à deux feuilles,... - Lot 233 - Ader
Très rare paravent de tapisserie à deux feuilles, de la Manufacture Royale de la Savonnerie du second quart du XVIIIe siècle (vers 1740), appartenant à l’origine à un ensemble mobilier, décoré des cartons d’Alexandre-François Desportes (1661-1741). Laine sur châssis de bois (remonté). H : 200 cm, L : 66,5 cm par feuille. Description des motifs des panneaux : Feuille n°1 : Deux lapins à la base d’une haie d’orangers chargés de fruits sous une balustrade avec deux singes jouant au-dessus avec un perroquet perché plus haut. Feuille n°2 : Trois canards au pied d’un rosier en fleurs, avec au dessus une balustrade sur laquelle est perché un perroquet et laissant apparaître à son côté une grue couronnée et perchée plus haut une paire de serpents dans des palmes. Œuvres en rapport : - Un paravent similaire à 5 feuilles vendu le 7 juillet 2011 289 000 £ à Londres chez Christie’s - Un paravent similaire à 6 doubles feuilles vendu le 13 juin 2003 1 200 000 € à Drouot Richelieu. - Un paravent à sujet identique mais à 4 feuilles (les mêmes dupliquées) est conservé au Getty Museum de Los Angeles Après un passage à la manufacture royale des Gobelins en 1692-1693, Alexandre-François Desportes (1661-1743) devient portraitiste de la Cour de Pologne en 1695-1696. De retour en France, il se détourne du portrait pour se consacrer à la décoration intérieure. Il est reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture en tant que « peintre d’animaux » en 1699. De 1700 jusqu’à sa mort, il exécutera de nombreux tableaux et cartons pour le mobilier afin d’orner les demeures royales (Versailles, Marly, Meudon, Compiègne et Choisy), pour Louis XIV, puis pour Louis XV qui lui commanderont les portraits de leurs chiens favoris. Peintre des chasses et de la meute royale, Desportes suit le roi lors de ses chasses. Saint-Simon rapporte « qu’il allait même d’ordinaire à la chasse à ses côtés, avec un petit portefeuille pour dessiner sur les
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue